Créer mon blog M'identifier

Une psy a des relations intimes avec son patient : elle nous raconte son histoire

Le 22 October 2018, 21:50 dans Société 0

Dr Evelyne*est psychologue depuis environ 8 ans. Très professionnelle, elle est très réputée dans sa région. Mais avec un patient en particulier, elle a perdu son sang froid et ce dernier est maintenant devenu son amant.

*Nom prêté pour assurer la confidentialité de notre hôte

Mon patient voulait soigner ses addictions sexuelles

Addict au sexe, le patient de Dr Evelyne voulait se soigner chez elle. Depuis son adolescence, il était déjà très accros aux pornos et à la masturbation. Au lycée, il a enchainé une multitude de relation avec diverses filles de son âge. Et une fois arrivé à l’université, sa situation a encore empiré. Actuellement, il a une très grande difficulté à avoir une relation amoureuse avec quelqu’un car il ne s’empêche jamais de devenir infidèle.

Retour sur sa première thérapie

Quand il était venu pour la première fois chez Dr Evelyne, elle n’a pas eu une attraction particulière envers lui. Et comme elle fait avec tous ses patients, il l’a d’abord mis très à l’aise. Et une fois qu’il a gagné sa confiance, il a commencé à se fier à elle. Par rapport à cela, elle essayait de chercher le fond de son problème, néanmoins, elle commençait aussi à être charmée par lui. Toutefois, lors de cette première thérapie, il n’y a rien eu entre eux.

Ses récits érotiques fascinaient le docteur

Selon le docteur Evelyne, c’étaient les récits érotiques qu’il avait raconté qui lui a fait perdre son sang froid. Selon elle, lorsque son patient lui raconte ses expériences, il le fait avec des détails très précis. Et parmi l’histoire qui lui a le plus plu, il y a l’aventure de son patient avec une femme mariée en boite. Très passionnante et torride, elle a raconté que pendant ce récit elle s’est carrément mouillée sur place. Même si c’est une attitude pas professionnelle du tout, elle disait que c’était plus fort qu’elle : « Des addicts sexuels, j’en ai soigné des dizaines, mais pour ce patient, m’a vraiment intrigué. En effet, quand il raconte ses histoires, il me les fait revivre en live… Et au final, j’ai fini par perdre le Nord ».

 

Tout a déchainé au cours du second rendez vous

Au cours du second rendez, Dr Evelyne a fini par perdre tout sens de professionnalisme. Déjà, comme elle savait que son patient allait prendre rendez avec elle ce jour là, elle s’est bien préparée. Elle a mis une jupe noire assez courte avec un collant et des chaussures en talons. Dès son arrivée, son patient était un peu intriguer, mais comme lui aussi, il est accro aux femmes, son seul objectif était de coucher avec son psy. A peine un quart d’heure de thérapie, les choses ont eu une toute autre tournure : « C’était comme dans un film X, quand il me racontait encore une de ses histoires, j’ai fini par écarté mes jambes et il l’a bien remarqué. Il m’a ensuite dit, que j’étais incroyablement sexy et les choses ont commencé à se gâté. Là, je ne sais pas ce qui m’a pris, mais je lui ai dit que ça fait partie de son traitement. Et pour que je puisse bien le soigner, il faut qu’on couche ensemble. On l’a alors fait et c’était incroyable. Je sais que je vais choquer plein de gens, mais après cette première aventure, il m’a transmis son maladie qui n’est autre que l’addiction au sexe. »

Ils couchent tout le temps ensemble dans le cabinet du Evelyne

Depuis ce premier ébat, son patient lui rend souvent visite dans son cabinet. Et la docteur lui propose tout le temps une thérapie assez particulière. Faisant des jeux de rôles, ils ont testé diverses pratiques sexuelles et leur préférer reste le sadomasochisme. Et jusqu’à l’heure où nous écrivons cet article, ils continuent toujours à le faire au moins une fois par semaine.

Elle culpabilise mais c’est difficile pour elle d’arrêter

Déjà, elle culpabilise beaucoup par rapport à son métier. Durant sa formation, les choses qu’on l’a apprise le plus c’est de ne jamais confondre les relations personnelles avec les relations professionnelles. Mais selon ses dires, c’était en dessus d’elle. Même psychologue, elle est humaine a ses limites. Toujours par rapport ses propos, elle a dit qu’elle-même a des problèmes psychologiques. De ce fait, pour se soigner, elle a adopté ce genre de comportement. A part cela, comme elle est une femme mariée, elle se sent également coupable car c’est la première fois qu’elle a trompé son mari. Toutefois, elle pense que c’est justifié, car elle ressent actuellement de moins en moins d’attention émanent de son mari.

Elle ne compte pas arrêter d’exercer son métier

Si cette relation est avérée, elle risque grandement de se faire évincer de l’ordre des médecins.  Mais pour elle, elle fera tout pour cela ne se sache pas : « Je suis consciente que ce que je fais est mal, mais en dehors de cette relation avec mon patient je suis très professionnelle. Et en aucun cas cela n’affecte mes compétences en tant que psychologue. Comme je suis une humaine, j’ai quand même droit de commettre quelques erreurs ».

 

 

 

 

La tendance sexuelle a considérablement changé au niveau mondial

Le 10 October 2018, 06:25 dans Société 0

Depuis l’an 2000 jusqu’à aujourd’hui, la tendance sexuelle des gens au niveau mondial a connu une importante métamorphose. Parmi les faits les plus flagrants, il y a la sollicitation du libertinage, l’expansion de la sexualité 2.0 et l’apparition de nouvelles orientations sexuelles. 

Vers une société plus libertine

Avant, tout ce qui est libertinage et vie sexuelle peu commune étaient vraiment mal vue. Mais actuellement, ce sont des faits qui sont presque banals. En effet, sur les forums ainsi que sur les réseaux sociaux, les gens sont de plus cash et plus directs sur leur propos.

 

·         Hausse taux d’infidélité

En ce moment, le taux d’infidélité à l’échelle mondiale connait un pic considérable. En pole position, on la Thaïlande qui affiche un taux d’infidélité de plus de 56%. Derrière ce pays, il y a le Danemark qui détient un taux de 46% contre 45% pour l’Allemagne et l’Italie. Concernant la France, elle se trouve en 5 ème position et dispose d’un taux d’infidélité de 43% ce qui est tout de même énorme. Et contre toute attente, les USA restent parmi les pays qui ne sont pas encore réellement touchés par l’infidélité car seulement 30% seulement des couples là bas sont infidèles à leur partenaire.

A part cela, il a aussi été nettement remarqué que l’infidélité ne concerne pas seulement les hommes. Effectivement, près de 40% de cas d’infidélité sont perpétrées par des femmes.

Concernant les lieux où l’infidélité est plus favorable, le milieu professionnel reste le principal facteur et viennent par la suite les boites de nuit et les bars.

·         L’échangisme de plus en plus pratiqué

Pour prévenir les problèmes d’infidélité, certains couples pensent que la solution c’est de pratiquer l’échangisme. En France en particulier, cette pratique est devenue très tendance et c’est pour cela qu’un peu partout dans les grandes villes, on peut facilement trouver des clubs échangistes. Pourtant, contrairement à ce que l’on pense, l’échangisme ne pimente en rien la vie sexuelle d’un couple. Tout au contraire, il pourrait le détruire plus facilement par rapport à un cas d’infidélité.

·         La relation entre jeune et femme mature est de plus en plus banale

Dans les années 70, les hommes âgés commençaient à sortir sans complexes avec des femmes qui pourraient être leur fille. Et actuellement, les femmes matures ou Milf font également de même. Si au début des années 2000, il est très bizarre de voir un jeune homme et une femme mature être ensemble. Dix après, c’est devenu quelque chose d’ordinaire et même notre Président s’affiche fièrement avec sa femme qui est son ainé de 20 ans.

La sexualité 2.0 en pleine hégémonie

Avec l’avancée de la technologie, la sexualité 2.0 se développe considérablement. Et ce qui est alarmant, c’est qu’il génère actuellement des addictions qui touchent surtout la gente masculine.

·         Le porn a changé beaucoup de chose

Les films pour adultes ont grandement modifié l’appréhension des gens sur la sexualité. En effet, à cause de l’industrie du porno, pas rares sont ceux qui sont devenus complexés et cherchent à accroitre leur performance sexuelle jusqu’à mettre en jeu leur vie.

·         Le sex cam est devenue très tendance

Dans les années 80 et 90, le téléphone rose a connu un succès phénoménal. Mais plus la technologie avance plus il est possible de faire un live direct via web cam avec une hôtesse sexy. Plus attrayant que le téléphone rose et le chat sexy, ce marché est actuellement en plein et emploie des milliers de jeunes femmes. Sur des plateformes de sex cam, on peut trouver des femmes en tout genre BBW, Milf, Masochiste, Trans, Latino… Et ce qui est étonnant, c’est que ce ne sont pas seulement les célibataires qui sont adeptes de cette pratique, mais de plus en plus d’hommes casés sont également séduit par ce concept.

Vers l’apparition de nouvelles orientations sexuelles

Avant, l’orientation sexuelle des gens étaient facilement définissable. Il y a les hétérosexuels qui n’aiment avoir des relations qu’avec son sexe opposés, les homosexuels qui sont attirés par les personnes de même sexe qu’eux et les bisexuels qui se situent entre les deux. En somme donc, il y avait les hétéros et les LGBT. Mais depuis quelques années, ça a un peu changé. En effet, à part les hétéros et les LGBT une toute nouvelle tendance sexuelle a vu le jour et se dénomme le queer. Contrairement à la communauté LGBT, le queer regroupe des gens qui ont des préférences sexuelles un peu typiques. Parmi la plus connue il y a la pansexualité. Souvent confondue avec la bisexualité, cette orientation se base sur une préférence qui ne se porte pas sur le genre mais sur la personnalité. De ce fait, un individu pansexuel peut avoir une relation amoureuse avec un hétéro et après leur rupture, il se met en couple avec un homo, un bi ou une trans. A part la pansexualité, on peut également citer l’Androsexualité, le Graysexualité, la Sapiosexuel ainsi que d’autres pratiques et préférences qui sont toutes très bizarres les unes des autres.

 

Tension sexuelle avec sa meilleure amie : comment la gérer ?

Le 3 October 2018, 21:21 dans Société 0

L’amitié entre un garçon et une fille peut réellement exister. Mais c’est quand même très rare. En effet, entre deux meilleurs amis, il y a toujours une tension sexuelle et à la longue, ce phénomène pourrait être vraiment très frustrant.

Est-ce qu’elle est réellement votre amie ?

Il existe beaucoup de garçon et de fille qui sont amis alors qu’ils ne devraient pas l’être. Pour le savoir, c’est assez simple. Une fille n’est pas votre amie si vous ressentez des désirs sexuels à son égard. De même si vous la trouver belle et que vous souhaitez la prendre dans vos bras et l’embrasser. De ce fait soyez honnête avec vous-même ! Si vous l’aimez, sauter le pas et si c’est réciproque sortez ensemble et dans le cas échéant à vous ensuite de voir quelle relation vous allez entreprendre après ce fait. Même si cela va gâcher votre amitié, il faut le faire car il est cent mieux de ne plus être ami avec la personne que de continuer à l’être et souffrir le martyr en la voyant avec un autre mec.

 

Vous ne vous aimez pas, mais entre vous il y a une tension sexuelle

Dans d’autres cas, il est possible que deux amis ne ressentent rien l’un envers l’autre. Toutefois, entre eux, il y a une importante tension sexuelle. Si cela se présente, si vous êtes réellement des amis proches, discuté de ce fait. Et pour avoir le cœur honnête faites même l’amour. Après cela, vous pouvez déterminer si vous êtes des sexes friends ou alors des simples amis. Mais faites quand même attention, franchir le pas vers une relation intime entre amis n’est pas toujours sans conséquence, alors réfléchissez bien avant d’agir.

 

 

 

Voir la suite ≫