Quand on est un jeune couple, on a toujours tendance à tester de nouvelles choses pour pimenter ses vies sexuelles. Parmi les pratiques  les plus courantes, il y a le sexetape et les échanges de photos érotiques. Mais la grande question qui se pose, c’est le fait de savoir si c’est réellement une bonne idée ou c’est plutôt dangereux.

Comment faire un sextape ?

En principe, un sextape est une vidéo amateur à caractère pornographique. Essentiellement, il conçu pour un visionnage exclusivement privé, et pour plus de sécurité un couple n’en garde dans la majorité des cas qu’une seule et unique copie. Pouvant avoir un aspect pédagogique, le fait de faire un sextape pourrait très bien améliorer la vie sexuelle d’un couple car pour la femme que pour l’homme il est possible de corriger certaines choses à partir de la vidéo.

Dans une autre optique, elle peut aussi servir quand les deux personnes qui s’aiment se trouvent loin l’une de l’autre. Cette vidéo permet donc, à chacun d’entre eux de se procurer du plaisir même à distance. Néanmoins, grâce à l’évolution de la technologie, cette pratique commence petit à petit à être laisser à l’abondant. En effet, avec skpe ou messenger on peut faire mieux car ils offrent la possibilité d’entreprendre une relation sexuelle virtuelle.

Que devient la vidéo quand vient le jour de la séparation ?

Très souvent très peu de jeunes couples parviennent jusqu’au mariage. A cet effet,  lorsque le couple se sépare la question qui se posera premièrement serait le sort  de la vidéo. Et c’est là que tout devient compliquer car si l’un ou l’autre refuse de supprimer le sextape, il pourrait devenir un élément gênant.

Par rapport à cette contrainte, le fait de faire un sextape sans réfléchir pourrait facilement entrainer des ennuis. De plus avec le contexte actuel si jamais la vidéo tombe sur internet c’est irréversible.   

                Les conséquences peuvent être catastrophiques

Un sextape entre de mauvaises mains peut très facilement causer des conséquences catastrophiques. Déjà, sur le plan social, la connaissance des entourages de ce type de vidéo présente en ligne pourrait grandement gêné. Et dans un tout autre cadre comme dans le milieu professionnel, cette vidéo à caractère pornographique pourrait ne pas passer inaperçu. Et pire encore sur le long terme si on compte entreprendre une carrière dans le monde médiatique, des affaires ou de la politique, cet élément pourrait constituer comme un très grand frein.

Les autres risques du sextape

Même si un sextape n’est pas diffuser volontairement sur la toile, quelqu’un d’autre peut le faire à votre place. En effet, comme les smartphones ou ordinateurs sont souvent connectés, il est plus que très facile pour les hackers de dérober ce type de donnée.

Pour conclure donc, il faut dire qu’avant d’entreprendre de telle pratique, il faut toujours bien réfléchir. Même si au début on le fait sous de bonnes intentions, dans le futur la tournure des choses peuvent changer.

Aussi à part le fait de tourner une vidéo amateur sur vos ébats sexuels, il existe bien d’autres manières pour mieux pimenter votre relation intime.